Agro-écologie

la nature comme alliée

Plus qu’un mouvement social,
L’agroécologie est un ensemble de pratiques agricoles.
 

Ce concept, soutenu et propagé par des défenseurs de l’environnement comme Pierre Rabhi,
a non seulement pour but la préservation des ressources naturelles
mais également d’assurer un haut rendement agricoles de manière pérenne.

Basé sur de solides connaissances, les techniques de l’agro-écologie consiste à réintroduire de la diversité dans les systèmes de production agricole et de s’en appuyer pour créer un équilibre stable et performant

Le sol sur à un plan crucial

Le sol est bien plus qu’entretenu, il est valorisé et  au maximum, par des techniques de paillage par exemple; il permet une vie microbienne et insectifère stimulé
Cette symbiose offre un support idéale à la croissance des plantes.

L’ensemble des techniques se basent tant sur un respect de la nature que sur de solide connaissance de celle-ci. Les rotations pour citer un deuxième exemple limitent l’appauvrissement des sols et la prolifération des ravageurs et maladie.


Un rapport de l’onu
Démontre les hautes performances de l’agroecologie

Ces nouvelles conceptions de l’agriculture sont « plus efficaces que le  recours aux engrais chimiques pour stimuler la production alimentaire dans les régions difficiles où se concentre la faim’’ tout en "facilitant l’adaptation au changement climatique’’, explique Olivier De Schutters 
Dans son rapport de l’ONU sur le droit à l’alimentation où il démontre que l’agroecologie permet de nourrir la planète tout en sauvant le climat.. 

vidéo

Toujours selon ce rapport et les études illustrant ce propos, il apparaît très nettement une augmentation des rendements de 80% en moyenne dans les 57 pays étudiés et de 116% pour les projets africains. 


Les Trophées de l’agro-écologie

Cette récompense crée en 2014 
par le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt avec le soutien du Crédit agricole, honore les exploitations agricoles les plus performantes selon 3 critères : économique, écologique et social.